Vocabulaire - Le progrès technique

Progrès technique: L 'ensemble des améliorations apportées au façon de produire (nouveau bien de production, nouvelle organisation du travail et de la production) et aux produits.

 

Innovation: L'application concrète et réussie d'une invention dans le domaine économique et commercial.

 

Innovation de produit: Apparition d'un produit nouveau ou d'un produit déjà existant incorporant des éléments nouveaux afin de se situer en situation de monopole temporaire d'innovation permettant de dégager des profits.

 

Innovation incrémental: Apparition d'un produit existant qui incorpore déjà des éléments de nouveautés.

 

Innovation organisationnelle: Nouvelles organisations du travail comme l'OST, le Taylorisme.

 

Innovation de procédé: Création de machines plus productives et performantes.

 

Pôle de compétitivité: De compétences ou d'excellences qui réunis les différents acteurs de la société pour mettre en place des projets de recherche et développement (afin d'avoir une synergie des compétences). Certains pôles sont spécialisés dans la recherche de haut niveau comme les technopôles ou encore la recherche dans des secteurs traditionnels.

 

NTIC (Nouvelles Techniques de l'Information et de la Communication) : regroupe les filières de l'informatique (ordinateurs), de l'électronique (composants d'ordinateurs, d'appareils photos numériques), de télécommunication (création de réseaux et téléphones)


Qualification : renvoie à la fois à la qualification de l'emploi et à celle du travailleur

Qualification de l'emploi : qualités et capacités humaines nécessaires pour occuper un poste. A travers cette qualification, on établit des grilles de qualification pour chaque branche qui vont permettre de mettre en place des grilles de salaire

Qualification du travailleur : dépend du niveau d'étude et de l'expérience professionnelle (niveau d'étude comprend la formation continue)

 

Schumpeter: (1883-1950) Economiste autrichien, il a mis en évidence le rôle de l'innovation comme facteur de croissance. L'entrepreneur est une personne qui créée et innove et qui prend des risques. Pour lui, c'est le moteur du capitalisme. Théorie de la destruction créatrice appuyée sur les cycles de Kondratieff.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×